Comment faire des bébés furets ?

Comment faire des bébés furets ?

Rappels importants :

Une furette peut mettre au monde 5 à 15 furetons, après une période de gestation de 40 jours environ. La reproduction des furets est très compliquée, les furets étant très fragiles et l’accouplement est très brutal. Depuis le 1er janvier 2022, la vente de chiots, chatons et furetons est interdites sur les sites en ligne (comme Leboncoin, MarketPlace) par les particuliers. Seuls les élevages peuvent mettre leurs animaux en vente. De plus, l’identification est obligatoire pour les furets, même s’ils sont donnés gratuitement.

Une furette n’a pas besoin de faire de bébés pour être heureuse !

L’acte sexuel, la gestation, la mise bas et le sevrage ne lui procurent pas de plaisir, c’est un simple instinct de survie. Elle peut être stérilisée sans avoir fait de portée, elle ne vous en voudra pas 😉
Attention une furette ANGORA ne produit PAS DE LAIT : elle ne pourra pas allaiter ses bébés !!! Les furetons sont très faibles à la naissance et ne survivent pas à un biberonnage, le lait maternisé pour chatons n’est pas suffisant. Si votre furette ne produit pas de lait, contacter un élevage d’urgence pour trouver une mère de substitution.

La période de reproduction du furet

La période de reproduction des furets est liée à la durée d’ensoleillement : la période idéale de reproduction est du printemps à la fin de l’été. La femelle est en chaleurs de février/mars jusqu’au mois d’aout. Le male commence son rut au début de l’hiver, il restera en rut jusqu’à juillet/aout environ. Ne pas faire d’accouplement dès le début du rut, il vaut mieux attendre 2-3 mois de rut pour le mettre avec la femelle, pour avoir une semence de meilleure qualité et + de chance de fécondation.

Les chaleurs peuvent être perturbées par une mauvaise gestion de la photopériode : si la furette vit dans une pièce avec une chauffage et la lumière artificielle. Faire reproduire une furette qui est en chaleurs en plein hiver risque de donner des furetons plus faibles, handicapés voire des morts nés.

furet avec une vulve enflée
furette en chaleurs
La saillie doit se faire 15 jours après le début des chaleurs, une furette ne doit pas rester en chaleurs plus d’un mois. Sans accouplement, elle risque de s’affaiblir et de faire de l’anémie puis l’aplasie médullaire (maladie fatale). Si vous ne pouvez pas la faire saillir rapidement, faites la stériliser en urgence.
furette en aplasie medullaire

Avant de faire accoupler votre furette, posez-vous quelques questions :

  • Que ferez-vous d’une dizaine de furetons si vous ne pouvez pas les vendre ? Est-ce que vous arriverez à leur trouver une bonne famille dans votre entourage ? (un fureton ça mord et ça fait plein de bêtises 😀 )
  • Que ferez-vous si un des furetons est handicapés ? Si la mise bas se passe mal et que votre furette en meurt ?
  • Est-ce que votre vétérinaire pourra vous épauler lors de la mise bas et du sevrage des furetons ?
  • Saurez-vous éduquer une dizaine de furetons : leur apprendre à être propre, à ne pas mordre, les sociabiliser ?
  • Etes-vous prêt à payer +300€ de frais vétérinaires pour sauver votre furette et ses bébés ?

Si vous n’êtes pas prêt, appelez vite votre vétérinaire pour faire stériliser ou implanter votre furette.

L'acte sexuel chez les furets

L’acte sexuel chez les furets est très brutal et violent avec beaucoup de cris et de morsures, la furette doit se laisser dominer. on parle souvent de viol pour les furettes…Le male mord la furette à la nuque et la traine la furette dans un coin pour la pénétrer, jusqu’à épuisement. La furette se débat, crie puis se laisse faire.

L’accouplement peut durer plusieurs heures (de moins d’une heure à 3h). En élevage, les couples sont mis ensemble 2-3 jours dans une même cage, pour être sur que la femelle est bien prise puis ils sont séparés jusqu’au sevrage des petits.

LES SEPARER AU BOUT DE 2-3 JOURS, ne pas les laisser ensemble sinon le mâle va continuer encore et encore et risque d’épuiser la furette !

Bien choisir les reproducteurs

Ne choisissez pas un mâle n’importe comment : avant l’accouplement, les deux furets doivent passer des tests pour vérifier qu’ils ne sont pas porteurs de maladies (ECE et ADV notamment). Si le male est porteur d’une de ces maladies, il contaminera la furette lors de l’accouplement et elle risque d’en mourir rapidement et de le transmettre aux furetons. Ils doivent également être tous les deux vaccinés contre la Maladie de Carré et correctement vermifugés et antiparasités.
Renseignez-vous le + possible sur les origines des furets à reproduire : d’où viennent-ils ? quels sont leurs marquages, leurs couleurs ? comment étaient leurs parents et grands-parents ? de quoi sont-ils morts ?….Certains marquages sont porteurs de tares génétiques et causent des problèmes de surdité, des fragilités cardiaques ou un grand risque de cancers (Badger, Panda, Dew, Silver, Arlequin). Ces tares génétiques ne sont pas visibles ni détectables, elles peuvent être en sommeil si un de ses ancêtres était badger par exemple et risquer de se développer chez les furetons de votre furette.
Proposer son furet pour une saillie est encore possible sur les sites d’annonces mais plus pour longtemps, la législation se durcit de + en + à cause des nombreux trafics et abandons d’animaux. Aujourd’hui, un particulier n’a plus le droit de vendre ses furetons,  seulement de les donner. Les annonces sur Leboncoin et sur les réseaux sociaux, Facebook sont automatiquement refusées et supprimées. Seuls les élevages déclarés peuvent vendre leurs bébés furets.
Les élevages sélectionnent leurs reproducteurs en examinant plusieurs générations : les conditions de vie (en extérieur, en maison avec le chauffage ?), l’alimentation, les problèmes de santé…
Pour devenir éleveur de furet, c’est tout un parcours et des années de formations auprès d’autres enleveurs pour apprendre à gérer toutes les urgences et les imprévus : furette qui ne met pas bas, pseudo-gestation, infections génitales, hémorragie lors de la mise bas, mort de la furette ou des furetons, furetons trop faibles ou handicapés, problème de lactation, agressivité/morsure de la furette ou des furetons…

La gestation chez la furette

Chez la furette, la grossesse ou gestation dure de 40 à 44 jours. Si la mise bas ne se déclenche pas à 44 jours, emmenez-la d’urgence chez le vétérinaire pour réaliser une échographie et des examens supplémentaires, sinon elle peut en mourir !
Pendant la gestation, la furette doit disposer d’une gamelle remplie en permanence et de l’eau à disposition. Ne donnez jamais de lait à un furet.

Comment savoir si la furette est bien gestante ?

La vulve de la furette reprend une taille normale après l’accouplement, les fœtus sont visibles au bout de 3-4 semaines. Elle grossit de plus en plus jusqu’à la fin de la gestation.
Attention les furettes font souvent des pseudo-gestations (aussi appelée grossesse nerveuse) : elles prennent du poids, la vulve reste bien visible comme si elle était encore en chaleurs, les tétines apparaissent et elle mange beaucoup plus mais il n’y aura pas de bébés ! Pour confirmer la gestation, il faut faire une échographie auprès de votre vétérinaire.

Préparer la mise-bas : la cage de maternité

Ne pas laisser le male avec la furette, les séparer après la saillie. Le male risque d’essayer constamment de la prendre (et donc de la blesser) et de manger les petits à la naissance. Elle peut rester avec les autres furettes pendant un mois environ.
A la fin de la gestation (10 jours avant la fin), installez la furette dans une cage de maternité sans étage pour éviter que les petits tombent dès la naissance ! Vous pouvez utiliser un parc Marshall ou une cage à lapin. Ne l’installez pas dans un carton, elle risque de vouloir en sortir ses petits et d’en perdre !
Installer la cage de maternité dans un endroit calme : sans bruit (loin de la télé, des cris d’enfant). Ne pas fumer dans la pièce évidemment.
Remplissez le fond de la cage de paille pour faire son nid : achetez de la paille en animalerie, sans poussière ni moisissure et nettoyez-la régulièrement. La furette fera son nid dans la paille. A la fin de la gestation, elle peut s’arracher les poils pour en faire un nid pour ses futurs bébés !
Vous pouvez utiliser des tissus mais ils devront être changer régulièrement après l’accouchement pour ne pas devenir des nids à microbes et bien surveillez que la furette ne perde pas un bébé dans un pli du tissu.
portée de furetons

La mise bas : la naissance des furetons

La furette doit être au calme lors de la mise bas et seule (sans autre furet ni humain). En cas de stress lors de la mise bas, elle va manger ses petits pour les protéger !

La furette perd le bouchon muqueux quelques heures avant la délivrance, c’est comme si elle perdait les eaux.
C’est très important de ne pas la déranger, de ne pas la manipuler après la mise bas. Surveillez juste que tout va bien et comptez les bébés, de loin 😉
La 1ière semaine après la naissance, elle peut être + agressive et ne vous laissera pas approcher de son nid. Restez patient, laissez la tranquille et vous pourrez manipuler les bébés plus tard.
bébé furet à la naissance
Les portées sont de 5 à 12 furetons en moyenne. La première portée donne généralement + 10 furetons avec de gros risque de morts nés. Il peut aussi y avoir que 2 ou 3 bébés. La furette mange les petits qui naissent trop affaiblis pour survivre. Si vous ne trouvez qu’un ou deux bébés dans le nid, c’est surement qu’elle a mangé les autres…
Les furetons naissent sourds et aveugles, sans poils. Ce sont des petites crevettes de 10gr environ ! Ils commenceront à ouvrir les yeux et à ramper vers leurs 4 semaines. Ils peuvent commencer à manger solide (proies, barf ou croquettes humides) dès leurs 3 semaines. Ils arrêteront de têter vers leurs 6 semaines et feront dèjà 300 à 400 grammes ! Le sevrage des petits est très important : le sevrage alimentaire se termine vers les 8 semaines mais ils ont encore besoin de leur maman jusqu’à 10-12 semaines, c’est le sevrage affectif.

Attention, la furette a un retour de chaleurs au sevrage des petits ! Il faut donc vite la faire implanter ou stériliser.

A partager pour + de poutpouts :
S’abonner
Notification pour

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires