Catégories Présentation du furet


Furet perdu – Furet trouvé, que faire ?

Une seconde d'inattention et ton furet s'est échappé. Pas de panique, on va voir ensemble comment le retrouver !

Ton furet est surement parti en rasant les murs : fais le tour du voisinage, préviens les voisins, sonne à toutes les portes….Il a pu profiter d’une porte ouverte, d’une fenêtre, d’un garage pour rentrer dans une maison ou un bâtiment abandonné. Explique bien à tes voisins que ton furet n’est pas méchant, qu’il doit juste être apeuré et complétement perdu, aussi il faut l’aider à retrouver sa maison !

Contrairement à un chien, le furet n’a pas un bon sens de l’orientation, il perd vite son chemin et est rapidement distrait par tout ce qu’il voit, il peut suivre un autre animal (un oiseau, un chat, un papillon !) et ne plus se souvenir par où il est passé ! En général, un furet est retrouvé dans un rayon de 200 mètres mais il peut faire davantage de distance si on l’aide un peu…S’il est ramassé et que la personne l’emmène chez elle pour le mettre à l’abri par exemple.

Des recherches à la tombée de la nuit :

Cherche-le partout autour de l’endroit où tu l’as perdu : il a pu rentrer dans une maison par une porte ou une fenêtre ouverte, dans un garage, une grange, un bâtiment abandonné…

Appelle-le par son petit nom, le soir, à l’heure où il se réveille d’habitude et utilise un jouet qui fait pouic-pouic (un son aigu qu’il reconnait de loin)

Laisse sa caisse de transport devant chez toi avec un tissu avec son odeur et sa gamelle.

Selon la zone où il s’est perdu, utilise un plan et fais des recherches de plus en plus larges : d’abord le voisinage proche puis tu t’éloignes au fur et à mesure !

Dès que tu le retrouves, vérifies qu’il n’a pas de blessure apparente et emmène-le rapidement voir un vétérinaire : selon la durée de sa petite balade, il peut être déshydraté, amaigri, plein de tiques, de puces…et il a pu aussi se bagarrer avec d’autres animaux (traces de morsures) ou se blesser à travers du grillage.

Quelques coups de fils : Préviens-les que ton furet a disparu :

  • la mairie de ta commune ou de ton quartier (précise bien que c’est un animal domestique !)
  • la gendarmerie (les animaux errants et/ou accidentés sont ramassés par la mairie ou la gendarmerie)
  • l’ICAD si ton furet est identifié : 0810 778 778
  • la SPA la plus proche de l’endroit où il a disparu
  • les cliniques vétérinaires dans les 30km aux alentours

Et n’hésite pas à les rappeler tous les jours, tout en continuant les recherches.

 

Évidemment, tu peux aussi imaginer le pire…il a pu être écrasé par une voiture : inspecte les routes, les fossés et insiste bien auprès de la mairie qui gère le service de fourrière, il vaut mieux le savoir tout de suite que de continuer à chercher et à se demander ce qui a bien pu lui arriver !

Le furet n’est pas un animal sauvage, il ne sera pas “retourné à la nature”, il ne saura pas survivre plus de quelques jours en pleine nature. Nos furets sont domestiqués, ils ne chassent pas et ne savent pas se nourrir seuls, en plus ils n’ont aucune conscience du danger…

Pendant que toi, tu t’inquiètes et tu le cherches partout, il y a de grandes chances qu’il soit confortablement installé dans une maison, récupéré par un voisin ou un passant. Alors utilise les réseaux sociaux, la presse, la radio, fais parler de lui pour qu’il revienne le plus rapidement possible dans sa maison 🙂

Mets-le à l’abri et recherche sa famille : emmène-le dès que possible chez un vétérinaire afin qu’il vérifie sa puce et qu’il contacte sa famille. S’il n’est pas identifié par puce électronique, contacte l’association la plus proche de chez toi pour qu’il soit pris en charge. Attention, tu ne peux pas le garder ou le donner sans avoir fait des recherches. Même s’il n’est pas pucé, le “propriétaire” a 8 jours pour venir le chercher, ce délai est appelé le délai de fourrière, tu ne peux pas l’adopter avant la fin de ce délai !

Fais le tour des maisons, discute avec les habitants pour savoir si c’est leur furet où s’ils connaissent quelqu’un qui a un furet dans le voisinage.

En attendant, garde-le quelques jours à l’abri chez toi, en lui donnant une gamelle d’eau et une nourriture adaptée (viande crue, proies ou à défaut croquettes chatons) et contacte l‘association la plus proche de toi.

Préviens-les que tu as trouvé un furet :

-la mairie de la commune ou du quartier où tu l’as trouvé

-la SPA la plus proche de l’endroit où il été trouvé

-les vétérinaires dans les 30km aux alentours

-l’association de protection des furets du secteur

Quelque soit l'endroit où tu as trouvé ce furet, il y a surement quelqu'un qui le recherche !

Des annonces et des affiches :

  • Mets une annonce sur les différents réseaux de recherches : PetAlert et Pattes en cavales (gratuit), cherche la page Facebook de ton département et demande à tes amis de partager le + possible !
Reseau pet alert en france
rechercher son furet
  • Fais des affiches avec une photo et tes coordonnées et distribue-les partout : aux commerçants, à la mairie, à coller sur les lampadaires…

=>Télécharger un modèle d’affiche (document Word)

affiche furet perdu

Comment préparer l’arrivée d’un furet ?

Avant tout, renseigne-toi bien sur le furet avant de prendre la décision d’en adopter un ou plusieurs.

Adopter un furet, c’est un engagement pour 10 ans environ !

Il va te demander beaucoup de temps et d’attention, il aura besoin de jouer et de se défouler, surtout le matin et en soirée, TOUS LES JOURS alors prévois de te lever un peu plus tôt pour prendre ton petit dej’ sur fond de poutpouts et de passer du temps à prendre soin de lui et de sa cage. Il te faudra de la patience pour lui apprendre à utiliser sa litière correctement : parce que oui, il sait bien où est le bac à litière, mais c’est plus marrant de faire caca à côté  😈

Le furet a un caractère bien particulier, il est drôle et amusant, parfois câlin, mais surtout très têtu et espiègle, il va chercher – et trouver – toutes les bêtises qu’il peut faire !

fureton qui joue

Tu trouveras plein d’infos sur les sites des différentes associations spécialisés pour les furets et sur les groupes Facebook. Attention tous ne sont pas sérieux et une intox se propage très vite et peut avoir des conséquences dramatiques pour les furets !, alors je te conseille quelques groupes sérieux : Furets en Folie, le groupe du CFAF, le groupe de Il court, il court le Furet ou encore Lovin’ Fuf‘.

Avant son arrivée dans sa nouvelle maison et même avant son adoption, réfléchis à toutes les bêtises qu’il pourrait faire chez toi, où tu vas installer sa cage, quels jouets tu vas lui donner et comment tu vas sécuriser son espace de vie. Qu’il vive en appartement, en enclos extérieur, en semi-liberté ou en cage quand tu n’es pas là, il y a beaucoup de choses à prévoir !

Sécurise la chambre du furet et rend ta maison Ferret Proof

 Le furet a une passion : il furette ! Il se faufille partout, dans les plus petits trous ! Alors pense bien à boucher tous les trous où il pourrait aller fouiner et se mettre en danger : derrière les appareils électroménager (four, frigo, lave-linge…), entre deux meubles, au niveau des plinthes d’une cuisine aménagée (ce qui lui permettrait d’aller jouer dans les plinthes de toute la cuisine et d’y cacher ses jouets ou son repas!  ).

Le furet ne saute pas sur les meubles comme un chat mais il sait très bien utiliser son environnement pour aller là où il veut : certains furets arrivent à grimper sur les chaises, sur les radiateurs, dans les poubelles, en sautant d’un meuble à un autre…

Attention aux étagères avec des livres ou des bibelots. Ne laisse rien à hauteur de furets et surtout rien qu’il pourrait avaler !!! Cache ton casse-croute et ta bière en hauteur ou dans un tiroir…

Ton fufu va adorer gratter aux portes, essayer d’ouvrir les placards et tiroirs : il va aller s’y cacher, vider les placards, y trouver de nouveaux jouets et y cacher les siens ! Tu peux sécuriser les placards en rajoutant des aimants et des systèmes de sécurité enfants.

Tout objet qui traîne à la portée d’un furet devient la propriété du furet !

Le plus gros risque pour un furet est l’occlusion : s’il ingère et avale un objet, il risque d’y rester, ça va former une boule dans ses intestins et il va s’étouffer. C’est pourquoi il faut tout mettre hors de portée des furets, en hauteur ou rangé dans les placards, dans des boites en plastiques…
Le furet adore cacher ses jouets et tout ce qu’il va trouver…Si tu cherches ton téléphone, trouve sa cachette et tu trouveras beaucoup d’autres choses en même temps 😀
furet qui vole une éponge
furet qui a renversé un pot de fleurs
Objets dangereux : les boutons des télécommandes, les jouets ou objets en silicone/plastique mou, les boules quies ou bouchons d’oreilles, les oreillettes en mousse des écouteurs/kit mains libres…les éponges, les paquets de mouchoirs, les tampons, le coton…

Un verre d’eau va obligatoirement être renversé, un fruit croqué…tout comme la télécommande !

Tout pot de fleurs qui se respecte doit se tenir hors de portée des furets, en hauteur ou entouré d’une armada de protection pour éviter d’être assiégé !

Prépare la cage de ton furet

Tu as déjà choisi ta cage ? On va pouvoir l’aménager ensemble !

Sinon rends-toi sur cet article et reviens-nous voir après : Cage idéale pour les furets

 

Dans ta cage, il te faut :

  • un biberon ou une gamelle d’eau pour boire, attention les furets adorent jouer avec les gamelles d’eau…
    • biberon pour rongeur en verre ou plastique
    • gamelle à attacher à la cage en métal (mangeoire INOX) ou plastique (gamelle CROCK SAVIC à vis)
  • une gamelle pour manger (selon le choix que tu auras fait : croquettes, barf ou poussins)
    • choisi une gamelle lourde, type gamelle pour chien en céramique, ça limitera le risque de gamelles renversées…ou une gamelle à accrocher

 

  • Manger dans une gamelle ?! Mais quelle drôle d’idée ?! Nan, ton furet va préférer cacher sa nourriture et manger là où il a envie ! Aussi je te conseille de lui offrir un igloo où il pourra manger en toute sécurité et…proprement ! Facilement nettoyable, un coup d”éponge et c’est tout propre ! (Rody Igloos en vente sur en animalerie à 5-6€ ou sur Amazon)
faire manger proprement un furet
  • des bacs à litières : évite les bacs triangulaires qui ne sont pas adaptés aux furets, je te conseille 2 modèles :

⇒les bacs Trofast d’Ikea, bon ok c’est des bacs de rangement mais ils sont juste de la bonne dimension ! 3€ le bac zr plusieurs couleurs disponibles pour égayer ta nouvelle cage !

grand bac à litière pour furet

⇒les bacs Marshall qui sont faits spécialement pour les furets, en provenance direct des US, ils sont régulièrement en rupture de stock ! Ces bacs sont juste assez haut pour éviter que les cacas débordent du bac et l’entrée est faite express pour les fufus faignéants

litiere spécial furet qui s'accroche
  • la litière :la litière agglomérante pour chats (type Catsan) a tendance à causer des allergies, c’est pourquoi nous conseillons les pellets de bois, ils sont naturels (pas d’additifs ni de colorants, ce n’est que du bois !), sans allergènes, économiques et écologiques ! Tu les trouveras en magasin bricolage, en sac de 15kg, pour le chauffage au poêle à bois. Tous les jours, enlève la litière souillée et fais-en profiter ton jardin !

Afin que sa maison reste propre, nettoie les litières régulièrement (tous les jours) et nettoie entièrement sa cage 1 fois par semaine en mettant tous les dodos et tissus en machine.

  • des dodos !!! Les furets adorent dormir dans des couchages moelleux et doux, comme le polaire et se cacher dans des hamacs ou des couffins
    • Si tu es fan de DIY, tu peux faire toi-même ses propres dodos, il te faut du tissus, du fil, une aiguille et beaucoup de temps et de patience !
    • Les furets sont les chouchous des couturières pour animaux et elles font des dodos pour fufus très originaux, on te conseille : Dodos-and-Co, Au Dodo Créatif, La Petite Créa
    • Les associations proposent aussi des dodos qui servent à financer les soins des furets, tu en trouveras par exemple sur notre Ferret Poutik !

Pour ton furet, tu n’auras pas besoin de parfum ou désodorisant spécial furet,

Le furet a sa propre odeur, tout comme le chat ou le chien, si tu n’es pas prêt (ou un membre de ta famille) à accepter l’arrivée du furet dans la maison, n’adopte pas de furet ! Les shampoings et désodorisants ne feront que l’agresser et renforcer son odeur. Un mâle en rut sent très fort, aussi prépare toi et fais le implanter (ou castrer).  Tu peux utiliser des huiles essentielles pour assainir la pièce mais pense toujours à bien aérer !

Les soins de ton futur furet

Avant l’adoption de ton furet, renseigne-toi auprès des différents vétérinaires proches de chez toi : il doit bien connaitre les furets autant au niveau des soins que par rapport à son alimentation.

Fuis les vétos qui te disent de donner du pain et du lait à ton furet ! Tu trouveras toutes les infos sur l’alimentation adaptée au furet dans notre article, n’hésite pas à lui partager…si besoin ! Tout comme, tous ceux qui prennent encore le furet pour un animal sauvage…Privilégie un vétérinaire spécialisé NAC.

Les différentes associations pourront t’indiquer un vétérinaire qui connait bien les furets.

Selon que tu adoptes un mâle ou une femelle, il faudra forcément que tu passes par l’étape stérilisation (chirurgicale ou par implant). Une furette ne doit pas rester en chaleur, elle risque la mort !!! Quand au furet en rut, hum il sent bon et fait pipi partout 🙂

Tous les 2-3 semaines, c’est l’heure de couper les griffes…Pour ça, achète un coupe griffe en animalerie (pour rongeur) et arme toi de patience !

Pense à lui donner une pipette d’antipuces chaque mois et à le vermifuger tous les 3 mois. Plus de détails dans l’article Soins Quotidiens.

Afin d’éviter tout risque qu’il attrape la Maladie de Carré (mortelle), fais le vacciner tous les ans, même s’il ne sort pas dehors.

Fais lui prendre un bain uniquement s’il est très sale, s’il s’est roulé dans la boue ou autre…ton furet n’a pas besoin de prendre un bain toutes les semaines, il se lave tout seul (comme un chat) et les shampoing agresse sa peau.

Au quotidien, ton furet aura surtout besoin de toi : de l’amour, de l’attention (oui beaucoup de surveillance !) et des jouets

Des jouets par milliers !

Le furet est très joueur et il adore fureter, se faufiller dans le tuyaux, se rouler dans les sacs plastiques et se cacher dans les cartons. Alors oui, tu peux lui acheter plein de jouets spécialement pour lui mais lui ce qu’il va le faire poutpouter, c’est le carton et le plastique 😀

Des balles de toutes les couleurs !

Ton furet va les attraper, les faire rouler, les cacher…ça sera son nouveau trésor !

Choisi des balles en plastique (comme celles des piscines à balles pour enfants), des balles de pingpong ou des balles de tennis. Prends un grand carton, mets les balles dedans et ton fufu va s’éclater !!!

Au rayon des jouets pour chats, tu pourras aussi lui offrir des balles à grelots.

une piscine à balles pour furet

Un tuyau et c’est la fête du poutpout !

Tuyau en plastique, ancienne gouttière, gaine d’évacuation (jaune ou rouge de 5cm de diamètre minimum), .bouteille de soda scotchées les unes aux autres…Tu peux tout bricoler pour l’entendre rentrer et sortir du tuyau en poutpoutant.

Tu trouveras aussi sur les différentes animaleries en ligne des tuyaux extensibles, plus cher mais plus pratique si tu n’as pas beaucoup de place. Les tunnels pour chats, qui font du bruit sont aussi très appréciés des furets (tunnels à bruissement sur Zooplus).

Des jouets pour bébé pour ton petit furet !

Tu ne pourras plus passer devant les rayons puériculture sans avoir une pensée pour ton furet. Un doudou, une peluche, des cubes, un tapis d’éveil, une gigoteuse…Les jouets pour bébé bénéficient d’un contrôle renforcé quant à la solidité et à la fixation des différentes parties du jouet, pour éviter bien sur que bébé s’étouffe en avalant ou arrachant une partie de son nouveau doudou ! Alors profites-en, enfin fais-en profiter ton furet !

Contrairement aux mini-humains, les furets peuvent jouer avec les sacs plastiques, grâce à leurs dents et leurs griffes, ils ne risquent pas de rester coincés dedans et d’étouffer. Par contre, pas de polystèrene, c’est trop tentant de le grignoter…

tuyaux et jeux pour furets

Prépare les futures balades de ton furet

Dès son arrivée, apprends à ton furet à reconnaitre son petit nom. Rien de bien compliqué, il faut un peu de temps, lui répéter son prénom régulièrement et utiliser si besoin des récompenses : tu l’appelles, s’il vient il aura une friandise ! (comprimé de levure de bière, Cosma 100% viande…).

En faisant tes achats pour l’adoption de ton furet, pense à acheter un rappel. Les furets sont très sensibles aux sons aigus et rappliquent dès qu’ils l’entendent, ça permet de le retrouver rapidement. On achète en général un jouet pour chien, sans le laisser jouer tout le temps avec. Attention, si le jouet qui sert de rappel est en plastique mou, il doit rester hors de portée des furets et ne servir qu’en cas de besoin !

Pour toutes ses sorties, tu auras besoin d’une caisse de transport. Les plus solides sont les caisses de transport pour chat en plastique, il aura de la place, tu pourras même lui accrocher un hamac et mettre de la litière dans le fond.

Et bien sur, pour les balades, prévois un harnais et une laisse. Il existe différents types de harnais, je n’en recommande que 2 : les harnais en 8 coulissants, ils sont faciles à mettre et tiennent bien ; les harnais en H. Une laisse de 1 ou 2 mètres est suffisante pour des petites promenades, si tu veux lui laisser plus de liberté, opte pour une laisse rétractable pour chien.

Attention aux harnais en manteau ou boléro, ils sont très jolis mais les furets arrivent facilement à s’en échapper ! Si tu cherches un harnais plus sexy pour ton furet, regarde les harnais de Jenny Dodos-and-co

Blue et son harnais en H :

Harnais en H pour furet

Harnais en 8 coulissant sur Hastag :

Harnais coulissant pour furet

Maintenant, tu es prêt pour t’occuper de ton furet ! Tu sais ce qu’il faut acheter et ce qu’il ne faut pas oublier : ne jamais rien laisser à portée de furets !

Qu’est-ce que tu as prévu pour le jour de son arrivée ? (article en cours d’écriture)

Merci aux différents figurants : Haya, Mystic, Kira, Barney, Lilly, Happy, Blue, Dricou, Marshall, Judie, Ydill et Flex, Roxy, Nougat, Hastag

Furet : Chaleurs, rut et stérilisation

Le furet atteint sa maturité sexuelle à 6 mois, les signes sont différents pour un mâle ou une femelle, tout comme la durée !

Alors comment savoir si c'est un mâle ou une femelle ?

Pour savoir si c’est monsieur ou madame Furet, c’est pas compliqué  ;-). Les femelles sont beaucoup plus petites que les mâles, plus fines avec le museau plus pointu. Au niveau de l’appareil reproducteur, le mâle a évidemment un pénis et des testicules alors qu’une femelle a une vulve qui est très rapprochée de l’anus.

Le tout en images…

Pour un mâle, on parle de rut, pour une femelle de chaleurs. Les cycles des périodes d’accouplement dépendent de la durée d’ensoleillement, des jours qui rallongent avec les changements de saisons. Aussi il n’y a pas de date précise et cela peut varier d’une région à l’autre, d’une année à l’autre selon la météo… Le non-respect de la photopériode modifie également ces cycles : une furette qui vit en appartement (ou en animalerie) avec le chauffage et la lumière en permanence peut déclencher ses chaleurs en plein hiver.

Le Rut du furet

Période du rut : du début de l’hiver (fin novembre/décembre) à la fin de l’été (fin aout/septembre)

Lorsque le furet rentre dans la période d’accouplement, il devient bizarre ! Le mâle devient jaune, avec le poil gras et très odorant, ses testicules gonflent gonflent au point de ressembler à 2 balles de ping-pong !!!

Au niveau de son comportement, ce n’est pas mieux : marquages urinaires un peu partout, agressivité avec ses copains fufus et il essaye de “monter” tout ce qu’il trouve (quelque soit son sexe ou son espèce…oui aussi les chats et les peluches adorées). Aussi, le ruteux est bien souvent condamné à vivre ces quelques mois seul, séparé de ses copains et copines.

Afin de vous accompagner avec humour dans cette période, je vous conseille le Guide du Rutard (même s’il a une dizaine d’années, il est toujours d’actualité).

aide pour un furet en rut

Contrairement aux préjugés, le furet en rut n’est pas plus mordeur, il peut au contraire rechercher davantage le contact avec ses humains et demander des câlins, voire être un vrai pot de colle. Certains furets supportent mal le rut et sont très fatigués, ne jouent plus, commencent à bouder leur gamelle…dans ce cas-là, mieux vaut le faire castrer ou implanter rapidement afin qu’il retrouve toute son énergie.

Les Chaleurs de la furette

Période des chaleurs : du printemps (fin février/mars) à la fin de l’été (aout)

Dès le début des chaleurs, la vulve va grossir jusqu’à faire environ 1 centimètre de diamètre avec la possibilité d’un écoulement. Rien de très glamour…

Le poil d’une furette en chaleur est plus gras et son odeur est aussi un peu plus forte.

Voilà à quoi on reconnait une furette en chaleur, à la taille de sa vulve (qui est à peine visible d’habitude) :

furet avec une vulve enflée

En chaleur, la furette est très “pot de colle”, toujours à faire des câlins et des bisous à ses humains et à ses copains fufus. Une furette en chaleur a ses défenses immunitaires au plus bas, on évite donc de la laisser plus que quelques semaines dans cet état-là…

Attention, une furette ne doit jamais rester en chaleur !

Une furette en chaleur doit être soit stérilisée soit implantée (voir explications de l’implant plus bas) soit saillie (en savoir plus sur la reproduction des furets)  Les chaleurs de la furette ne s’arrêtent jamais, elles ne s’arrêtent pas naturellement, avec le temps !!!

Si une furette reste en chaleurs plusieurs mois , elle secrète des hormones en continu qui finissent par l’intoxiquer : c’est l’aplasie médullaire ou hyperoestrogénisme (perte de poils, anémie, affaiblissement) qui entraîne sa mort dans les mois qui suivent.

furette en aplasie medullaire

La stérilisation par implant

Depuis quelques années, suite à une étude réalisée aux Pays-Bas1, on pose un implant de Suprelorin plutôt que d’opérer, c’est un petit tube qui nécessite une grosse piqûre mais la pose dure quelques secondes. Cet implant est normalement prévu pour les chiens avec une durée d’action de 6 mois. On l’utilise sur les furets soit-disant pour empêcher la maladie des surrénales mais on sait aujourd’hui que ce n’est malheureusement pas toujours efficace. L’implant est le seul remède pour soigner la maladie surrénalienne mais il n’empêche pas son apparition et semble plutôt être une mode2.

En principe, on pose un implant de Suprelorin de 4.7mg qui dure de 2 à 4 ans mais on peut aussi poser l’implant double de 9.4mg (avec une durée d’action de 5 ans minimum). En France, l’implant de Suprelorin n’a pas reçu l’autorisation de mise sur le marché (AMM) pour les furettes, car l’implant est considéré trop dangereux pour les furettes (beaucoup de retours d’infections après la pose).

Prix de l’implant : 75€ environ (ou 150€ pour le 9.4mg)

Selon les vétérinaires, ils vous rajouteront également le prix de la consultation (de 25 à 70€) et/ou de l’anesthésie.

Comment se passe la pose d’un implant ?

La pose de l’implant se fait en consultation, le furet peut être endormi par un gaz flash si besoin (une anesthésie gazeuse éclair qui évite les réveils difficiles, dure 15-30 minutes). Les effets de l’implant sont visibles sous 15 jours. Le temps que cet implant agisse, il faut absolument continuer les sorties séparées dans le cas d’un ruteux. La pose de l’implant peut aussi déclencher les mêmes symptômes que les chaleurs ou le rut, mieux vaut être prévenu, c’est un effet secondaire tout à fait normal 😎

Par précaution, la pose de l’implant se fait à partir de 6 mois pour les furettes (et AVANT les chaleurs) et à partir de 10 mois pour les mâles.

On recense de plus en plus d’infections (notamment les pyomètres) et de rejets qui mettent en danger la vie des fufus suite à la pose d’implant qui nécessitent finalement une stérilisation en urgence.

Bien surveiller la fin de l’implant et prévoir le budget pour le renouveler, on ne sait jamais quand l’implant va se terminer : 2 ans, 4 ans, 5 ans et il arrête d’agir jamais au bon moment et il ne faut jamais laisser trainer sur une furette…

La stérilisation chirurgicale du furet

La stérilisation des furettes ressemble beaucoup à celles des chattes mais comme tous les organes sont 10 fois plus petits, mieux vaut confier sa furette à un vétérinaire qui à l’habitude de ce type d’opération ! On évitera la pose de pansement suite à l’opération, contrairement à ce qu’on voit sur la vidéo, le risque de réaction à la colle et/ou d’ingestion du pansement est trop important pour une furette qui ne va pas supporter longtemps ce truc trop bien collé 😉

Pour une furette, on enlève les ovaires (qui sont minuscules) et l’utérus, c’est une Ovario-Hystérectomie, sous anesthésie gazeuse.

On conseille de faire stériliser les furettes à leurs 6 mois, jamais avant 6 mois. On peut très bien stériliser une furette qui est déjà en chaleurs, la période de convalescence sera un peu plus longue et sous surveillance notamment pour vérifier qu’elle n’a pas trop souffert de ses chaleurs.

Comptez une centaine d’euros pour une Ovario-Hystérectomie.

Pour un furet, on parle de castration, on retire les testicules sous anesthésie gazeuse, puis les fils sous 15 jours.

Pour les mâles, on conseille d’attendre la fin du premier rut pour cette opération, ou au moins le début du rut pour être sûr qu’il ait bien terminé sa croissance sexuelle.

Afin d’éviter tout risque de problèmes par la suite (surrénales notamment, voir plus bas), la castration se fait toujours APRÉS les 6 mois du furet.

Une castration est moins complexe qu’une stérilisation sur une furette, aussi comptez 60 à 75€ pour la castration de votre furet.

La Maladie des Surrénales et la stérilisation

La maladie surrénalienne est une maladie hormonale3 favorisée par la vie en appartement des furets (non-respect de la photopériode), l’alimentation non adaptée et une stérilisation très précoce. Il faut rappeler qu’aux USA, les furets sont stérilisés avant leurs 2 mois. Conséquence : une durée de vie de 5 ans pour tous ces petits furets alors qu’un furet peut vivre 10 ans et même plus.

Les surrénales sont des petites glandes situées juste au-dessus des reins, qui produisent le cortisol et ont pour but de réguler le système immunitaire et la réaction au stress de l’organisme. Mais chez le furet, lors de la division cellulaire tout au début de sa conception dans le ventre de sa maman, dans 10 à 20% des cas, les glandes surrénales vont se former un peu comme des glandes reproductrices (surement du à la consanguinité très longtemps répandue chez le furet) avec des capteurs de LH comme les ovaires et les testicules (une hormone produite par l’hypothalamus dans le cerveau qui sert au contrôle de la production d’hormones sexuelles). Et donc lors de la stérilisation par chirurgie, quand on enlève les testicules ou les ovaires, normalement la LH diminue progressivement en absence des ovaires ou testicules. Mais là comme il y a des capteurs de LH sur les surrénales, l’échange d’informations se fait entre les glandes surrénales et la LH. Mais comme les surrénales, c’est pas leur travail du tout, forcément ça les fatigue et au bout d’un moment il y a un risque de maladie des surrénales ou d’un cancer des surrénales.
L’implant Suprélorin rétablit le rétro-contrôle de LH en stoppant l’échange entre la LH et les glandes surrénales.

Explications de Muriel Chevalier, Présidente Fufus de l’Ouest

Le seul traitement existant aujourd’hui consiste en la pose d’un implant de Suprelorin (oui le même). Et selon l’état et l’âge du furet, on peut opérer pour essayer d’enlever le plus gros de cette tumeur. L’opération est possible mais difficile et très risquée sur un furet qui est en général déjà affaibli par la maladie.

Les symptômes de la maladie surrénalienne :

=>Perte de poils au niveau de l’arrière-train et des épaules, le furet se gratte beaucoup, la zone sans-poils s’étend de plus en plus en quelques jours, sans même un duvet.
=>Déclenchement des chaleurs ou du rut sur un furet qui est déjà stérilisé

Seule une échographie des glandes surrénales permet de confirmer le diagnostic.

Alors stériliser ou pas ?

Selon les différentes études réalisées au Pays Bas et aux Etats-Unis de 2005 à 2008, on voyait apparaitre la maladie des surrénales en moyenne 3 ans et demi après la stérilisation. Il en a donc été conclu que la stérilisation en était la cause et que le meilleur moyen était d’implanter au lieu de stériliser. Sans avoir aucun recul sur l’effet des implants (rejets, effets secondaires immédiats et sur le temps). Aujourd’hui, grâce aux différentes associations de protection des furets en France, nous avons davantage de recul et les études plus récentes démontrent une origine génétique de la maladie :

seulement 10 à 20% des furets stérilisés par chirurgie ont un souci de surrénales. Et comme la maladie surrénalienne est génétique (problème de division cellulaire et de fixation des capteurs de LH), même des furets implantés, jamais stérilisés par chirurgie ou même pas implantés, laissés entier, sont décédés de cancers des surrénales…4

Alors oui, on stérilise les furettes, on castre nos furets et on est pas des assassins pour autant ! Les furets ont plus de risques de mourir suite à un accident domestique, une fugue, une occlusion et à des troubles digestifs divers et variés, sans parler des insuffisances rénales.

Furet gentil qui veut faire un bisou

Sources :

1  Schoemaker NJ, Kuijten A, Moorman H et coll. Alternative à la castration des furets (traduction). Frettensymposium, Maarssen, 28 octobre 2006.
2 LAIR Pierre-Etienne, Thèse Gestion de la Reproduction chez le Furet, Stérilisation Chirurgicale vs Stérilisation Chimique : Avantages et Inconvénients, 2016
3 Dr Quinton et Dr Piazza, Soins du Furet, Bien-être et Maladies
4 Muriel Chevalier, Présidente Fufus de l’Ouest

Vidéos des 50 Nuances de Furets

Merci aux figurants (dans l’ordre d’apparition) : Zelda, Flex, Fripon, Happy, Doody, Morrigan, et les dernières photos Happy aussi.

Merci au CFAF (Club Français des Amateurs de Furets) et notamment à Fany et Élodie pour leurs précieux conseils.


Allergie aux furets

L’allergie aux chats touche aujourd’hui une personne sur 4 !

Chats, chiens et chevaux sont les allergies aux animaux les plus courantes en France. On entend souvent dire qu’une personne est allergique aux poils de chats ou de chiens mais c’est plus compliqué que ça !

L’allergie n’est pas causée par les poils, quelque soit l’espèce, la race ou la longueur des poils, mais par leurs urines, salives et les sécrétions de leur peau via les glandes sébacées.

En effet, chaque animal produit des protéines spécifiques pouvant provoquer des réactions allergiques si la personnes est sensibles à ces allergènes bien précis. Ces protéines allergisantes proviennent de la salive et de la peau du chat, du chien ou du cheval, ce ne sont donc pas les poils qui nous rendent allergiques mais bien des sécrétions. En faisant leur toilette, se grattant, se lèchant, les animaux déposent ces allergènes sur leurs poils puis sur nous, sur les tapis, moquettes et vêtements. Les allergènes s’accumulent ainsi dans notre environnement et même en l’absence du chat, une personne allergique aux chats déclenchera des symptômes (de la rhinite allergique à la crise d’asthme plus conséquente).

L’allergie aux chats est ainsi bien spécifique et une personne allergique aux chats ne sera pas forcément allergique aux chiens, à la poussière, aux acariens…La preuve, de nombreuses personnes allergiques aux chats décident régulièrement d’adopter des furets, sans aucun problème !

allergie aux poils de furet

Mais alors peut-on être allergique aux furets ?

Deux phénomènes allergiques existent pour les furets :

1/Une réaction allergique cutanéeLors des périodes de rut, les mâles en rut produisent énormément de sébum, c’est ce sébum qui jauni leur pelage et lui donne cette bonne odeur :twisted:. Ce sébum peut causer des réactions allergiques, en cas de contact avec le furet en rut, rester dans la même pièce ne semble pas provoquer de réaction, c’est seulement en le touchant ou en jouant avec lui. Cette allergie se caractérise par des réactions cutanées, en général sur l’avant des bras et/ou les mains mais parfois aussi sur le visage (cou, paupières), c’est une forme d’eczéma. Certains propriétaires de furets n’hésitent pas à endurer ces réactions allergiques pour tout l’amour de leur fufu !

La stérilisation des furets permet de stopper cette allergie, puisque seul le mâle entier provoque ces réactions. Plus d’infos sur la stérilisation


 

2/Une allergie aux poils de furet est aussi possible mais extrêmement rare, avec les mêmes symptômes que le rhume des foins : nez qui coule, gorge qui gratte, yeux qui piquent…bref une bonne rhinite allergique ! Pour confirmer que le furet est bien la cause de cette allergie, il suffit de faire analyser les poils du furet incriminé par un allergologue :

Pour le test, il suffit de venir chez l’allergologue avec quelques poils de furets qui seront maintenus à même la peau à l’aide d’un sparadrap et qui, en cas d’allergie, devraient montrer une zone réactive lorsqu’on retire le sparadrap.

Cette allergie étant très rare, il n’existe pas à ce jour de désensibilisation, le médecin vous donnera donc un traitement comprenant un antihistaminique et un collyre (pour les irritations des yeux) si besoin. Un traitement homéopathique peut également soulager. En général, la stérilisation des furets permet d’atténuer cette allergie. Plus d’infos sur la stérilisation


 

Que faire en cas d’allergie aux furets ?

  • Si vous pensez déclencher une allergie à votre furet, consultez rapidement un allergologue qui, après examen de quelques poils de votre furet et une prise de sang, pourra vous dire si votre furet est bien la cause de votre allergie.
  • Nettoyez régulièrement la cage de vos furets : nettoyage des dodos en machine 1 à 2 fois par semaine, désinfection des litières tous les jours et désinfection totale de la cage une fois par semaine
  • En cas de symptômes persistants, vous pouvez aussi appliquer de l’ Allerpet sur vos furets, 1 à 2 fois par semaine

En étudiant de près les habitudes et l’environnement des furets qui sont accusés de provoquer une allergie, on se rend rapidement compte que les furets ne sont pas forcément les coupables ! Des réactions similaires au rhume des foins ou à la rhinite allergique peuvent être causées par la litière utilisée, litière végétale ou paille parfois utilisée dans les cages des furets. En changeant cette litière, l’allergie disparaît d’elle-même.

De la même manière, des réactions allergiques peuvent être provoquées par une nouvelle marque de lessive, de savon, de gel douche, de parfum, mais aussi par des produits agricoles répandus à proximité de votre domicile. Avant de vous séparer de votre petit compagnon, étudiez bien toutes les possibilités !

 

Témoignage d’une allergique aux furets (lors du rut) :

“Je suis également allergique à mes fufus ! pour moi démangeaisons sur les paupières, plaques d’eczéma dans les plis des coudes ainsi que sur les poignets, et quelques plaques dans le cou quand je prends mes furets sur moi.
J’utilise Allerpet, je mets ce produit une fois par semaine sur mes furets, ça va beaucoup mieux mais il faut y penser chaque semaine, deux fois par semaine pour les cas les plus graves. Je lave dès que possible les dodos et la litière, c’est indispensable car les allergènes sont aussi dans l’urine et excrément. 
Après avoir été en contact avec mes furets, je me lave les mains avec de la Bétadine moussante, ça désinfecte parfaitement.
J’ai essayé des cachets qui ont fait effet que les 1er temps. Il n’y a pas vraiment de recette miracle, une bonne hygiène est le plus efficace ! “

Article réalisé en collaboration avec l’association les Fufus de l’Ouest.

 


Alimentation du furet

I Le Furet, un carnivore strict

Le furet est un carnivore strict, c’est-à-dire qu’il ne doit manger que de la viande, son système digestif n’est pas fait pour manger autre chose. Le furet ne digère ni les fibres (fruits, légumes) ni les céréales (blé, maïs, riz, orge…) qui sont pourtant très présents dans la composition des croquettes.

L’alimentation des furets déclenche toujours de lourds débats en France. Très longtemps, les furets ont été les compagnons des chasseurs qui leur donnaient des repas très particuliers : du pain et du lait !!!

En 1989, dans sa thèse, Élevage et utilisation à la chasse au furet, le Dr Josset préconisait de nourrir le furet avec du pain trempé dans du lait (pour en ôter le sel) et accompagné d’œufs frais à raison d’1 par jour. La viande crue faisait également partie du menu mais uniquement 3 fois par semaine de viande crue pas plus, avec le risque de rendre les furets agressifs. Bien que ces recommandations datent de plus de 25 ans, ce menu est toujours en place chez certains chasseurs (de moins en moins heureusement) qui continuent à propager cette rumeur selon laquelle la viande rendrait agressif et mordeur les furets


furet qui mange de la viande

 

Aujourd’hui, deux modes d’alimentation s’affrontent :

Chacun a ses bons cotés et ses inconvénients, vous trouverez tout le détail dans les différents articles et dans le Pack Infos à télécharger ci-dessous :

 

II Les besoins nutritionnels du Furet

L’organisme du furet est plus proche de celui du putois ou du vison que du chat. Le Furet a des besoins en protéines très importants et uniquement constitués de protéines animales (les protéines végétales sont à bannir car non assimilées par le furet), il n’a pas besoin de sucres (glucides lents ou rapides aussi appelé hydrate de carbone qui est la source d’énergie préférée de l’homme) qui peuvent à terme causer l’insulinome (cancer du pancréas). Le système digestif du furet est particulier, il digère très rapidement, en 1 à 3 heures contre une trentaine d’heures pour l’homme, son système gastro-intestinal étant très court. De cette digestion éclair, le furet n’a pas vraiment le temps d’assimiler tous les nutriments de son repas, c’est pourquoi il lui faut un repas riche en lipides (graisses) et protéines animales, afin de lui fournir toute l’énergie dont il a besoin.

Une alimentation inadaptée peut causer de nombreux dégâts (diarrhées, selles vertes voire granuleuses, fatigue, cancer du pancréas…) qui peuvent l’amener vers une mort prématurée. C’est pourquoi, avant même d’adopter un furet, il est préférable de se renseigner sur les spécificités de cette espèce.

 

III Les aliments interdits pour les furets

 

1°)Notre alimentation est dangereuse pour les furets

Le Furet est un animal très gourmand, il ne sait pas ce qui est bon pour lui ou non, il sera toujours intéressé par toute sorte de friandises, de vos biscuits ou gâteaux apéritifs aux friandises vendues en animalerie.

Bon à savoir : un gâteau apéritif équivaut à une pizza entière pour un furet, alors oui il va en réclamer, monter au plafond s’il le peut, mais même une petite quantité lui donnera à coup sur des diarrhées (ce qui ne l’empêchera pas de venir en réclamer encore et encore…).

 

2°)Les laitages ne sont pas digérés par les furets

Le Furet, comme le chat, digère mal le lactose présent dans tous les produits laitiers donc il ne mangera ni ne léchera ni bol de lait, pot de yaourt, morceaux de fromages, glaces…

Pour couvrir les besoins en calcium de votre furet, donnez lui de la viande avec des os (pillons de poulet, cuisses de canard) ou des compléments alimentaires comme de la poudre d’os pour chien (mélangée à de la viande mixée).

3°)Le Chocolat est toxique pour les furets

Le Furet aime toutes les pâtisseries en général mais il ne doit en manger aucune car elles contiennent toutes du sucre, qui avalé quotidiennement provoqueront des dommages importants au niveau des reins, du foie ou encore du pancréas. Le chocolat est un aliment très toxique pour le furet (comme pour le chat et le chien), l’ingestion de chocolat peut entraîner une mort rapide, donc pensez bien à cacher vos barres chocolatées !

 

 

4°)Les légumes et fruits

Le Furet raffole des fruits et légumes (clémentine, melon, pomme de terre, prunes, pomme, kiwi…), aussi la corbeille à fruits doit se trouver hors de portée, tout comme le sac de pomme de terre…Toute consommation de fruit ou légume aura pour conséquence des troubles intestinaux. 

Une infime quantité peut lui être donnée très occasionnellement (une fois par mois pas plus) comme récompense, après des soins par exemple (nettoyage des oreilles, coupe des griffes).

Les fruits suivants sont toxiques pour les furets : le raisin, les raisins secs (peuvent causer une insuffisance rénale en quelques heures même en petites quantités), l’ail, l’oignon et les échalotes (qui provoquent une anémie entraînant la mort), l’avocat, les noix et les amandes. 

 

IV Le Furet ne boit que de l’eau

Quelque soit son alimentation, le furet doit toujours avoir à sa portée de l’eau fraîche et propre, à renouveler régulièrement donc. Les furets sont en général très intéressés par leur gamelle d’eau et se donnent un malin plaisir à la renverser, encore et encore ! Il faut donc privilégier un biberon comme ceux donnés aux lapins.

L’eau sera la seule boisson du furet, il ne supporte pas le lait et n’a nullement besoin de goûter alcools, thés, cafés ou boissons gazeuses qui ne feront que dérégler encore une fois sa flore intestinale déjà fragile.

En cas de fortes chaleurs, un grand récipient avec un fond d’eau peut les inciter à boire d’avantage (boite de rangement en plastique, bac à litière, piscine pour enfants…), vous trouverez ici des conseils pour que votre furet ne souffre pas trop de la chaleur.

abreuvoir pour furets

Pipou et Noukou profitent de la piscine pour se désaltérer 😉

V Les Friandises pour furet

 

Dans les animaleries et grandes surfaces, les rayons regorgent de friandises pour les animaux, vous trouverez des friandises pour furets au rayon “rongeur”…mais attention bien que ces friandises soient clairement étiquetées “spécial furet” ou avec la photo d’un furet, elles ne conviennent pas vraiment aux furets.

Rappeler vous, les furets ne digèrent ni les fruits, ni les légumes ni les céréales et ces friandises sont faites à base de ? :

  • le premier ingrédient indiqué dans la composition correspond à l’ingrédient le plus important de la recette (en quantité), si c’est “céréales”, ces friandises ne conviennent pas aux furets !

Ces biscuits gourmands par exemple : “offrez-lui des friandises adaptées pour préserver sa santé tout en variant les parfums. Optez pour  ce coeur de biscuit : une petite friandise multi saveurs avec un coeur fourré.”

Ingrédients :
Céréales, huiles et graisses, sucre, vanille, minéraux.

Pour des biscuits spécifiques aux furets, ils ne contiennent aucun ingrédient supporté par les furets !!!

  • Les pâtes multivitaminées doivent être données occasionnellement car elles sont très sucrées…
  • Les friandises pour chat ou chien peuvent être adaptées si elles contiennent uniquement de la viande (100% pur viande).

Des friandises toutes simples pour nos furets :

  • Le jaune d’oeuf  et uniquement le jaune, donnez un jaune d’oeuf 1 fois par semaine par furet pour compléter ses besoins en protéines, en particulier pour les furets nourris aux croquettes. Le blanc d’oeuf est trop gras pour les furets.
  • La levure de bière, on la trouve dans tous les grands magasins en comprimés, paillettes ou poudre dans les rayons “assaisonnements” et/ou bio. La levure de bière est généralement un régal pour les furets (mais pas pour tous…), il permet aussi de leur donner un beau poil, donc très utile en période de mue.
  • Une noisette de beurre, exceptionnellement pour rendre votre furet plus coopératif lors de la coupe des griffes 🙂
  • De la viande crue, de volaille de préférence (poulet, dinde, canard).

 

Avec une bonne alimentation, adaptée à ses besoins, un furet peut vivre 10 ans et vous épargner de nombreuses visites chez le vétérinaire (sans compter l’inquiétude…).

le furet un animal fragileIllustration du Furetoscope