Le Furet, c’est quoi ?


Un Furet, c’est quoi ?

Le furet est un animal bien particulier, ce n’est ni un rongeur ni un chat, c’est un mammifère carnivore de l’espèce des mustélidés comme la belette, l’hermine ou le vison. C’est un peu le cousin du putois à qui il ressemble beaucoup, mais le putois reste dans la nature, à l’état sauvage alors que le furet ne peut pas vivre seul. Il a des besoins spécifiques et un mode de vie bien à lui ! Le furet est souvent classé dans la catégorie des NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie) voire des rongeurs 👿 mais c’est un Carnivore Domestique tout comme le chien et le chat.

Un furet, c’est une petite bête poilue avec 4 pattes, 2 oreilles, 2 yeux, une queue et des moustaches. Son poids, tout comme son pelage peut varier d’un spécimen à l’autre : adulte, le furet peut peser de 500 gr à 2 kg, en sachant que les mâles sont toujours de plus gros gabarit que les femelles qui dépassent rarement le kilo.

Le furet a une espérance de vie d’une dizaine d’années, selon ses conditions de vie (alimentation et respect de la lumière naturelle notamment).


Présentation du furet par Laureline de 50 Nuances de Grey :

Le pelage des furets

Il existe de nombreuses variétés de furets, les 2 plus importantes étant les Putoisés et les Albinos. Les Albinos sont blancs voire jaunâtres avec des yeux rouges, suite à l’absence de pigmentation. Les Putoisés ont une couleur, qui peut être : Zibeline (le plus courant), Sable, Black, Champagne, Chocolat, Blanc (avec des yeux noirs à la différence d’un albinos).

Le Furet peut également avoir des poils longs, il sera alors angora ou semi-angora. Selon la saison et comme tout animal, le pelage des furets évolue : au printemps, il perd ses poils, il mue et à l’automne, il se revêt de son pelage d’hiver, avec des poils plus épais, plus nombreux. Sa fourrure est alors la plus belle au mois de novembre :-).

Plus d’informations : http://www.furets-visons.com/t47-pelage-fourrure-furets.htm

L’alimentation des furets

Les furets sont des carnivores stricts, ils ne digèrent pas les aliments d’origine végétale (céréales : blé, riz, orge, maïs/fruits et légumes), ils doivent donc manger uniquement des produits d’origine animale : viande fraîche (de volaille de préférence), barf (mélange de différentes viandes et abats), proies (poussins ou souris congelés). Les croquettes bien qu’elles soient plus pratiques ne sont pas forcément adaptées aux furets et peuvent causer d’importants problèmes de santé (voir cet article), les poussins congelés sont l’alternative la plus économique et la plus pratique tout en respectant leur santé.

furet qui mange un poussin

=>Plus de détails sur l’Alimentation du furet

Le bruit du furet

Comme le chat qui ronronne, le furet émet des petits sons quand il est content : des poutpout. Certains furets sont très bavards et vont poutpouter à la moindre occasion, du matin au soir, d’autres ne vont s’exprimer qu’occasionnellement. Le furet peut également feuler comme un chat quand il est contrarié (quand on l’empêche d’aller à un endroit où il veut absolument aller par exemple).

 

Les idées reçues sur le furet

Le Furet, un animal sauvage ?

Non, le Furet n’est pas un animal sauvage, il ne sait pas vivre seul dans la nature. La domestication du furet par l’homme a commencé dès le Vième siècle avant JC, notamment pour son instinct de chasseur de rongeurs (rats et souris) mais aussi comme animal de laboratoire.

C’est à partir des années 1970-1980 que le furet est vraiment apprécié comme animal de compagnie et Il y aurait aujourd’hui un million de furets répartis dans nos foyers français.

Le furet pue ?

Comme tout animal, le furet a sa propre odeur, une odeur parfumée, musquée, mais non il ne pue pas, contrairement aux croyances !!! L’origine de cette question revient bien sur à son cousin sauvage le Putois qui sème la puanteur autour de lui dès qu’il a peur ou qu’il se sent menacé  :lol:. Pour notre plus grand bonheur, le furet a également cette habitude mais moins prononcée (l’air reste tout de même respirable…en général). Ce phénomène est appelé le Déglandage : le furet vide ses glandes annales (poches situées sous la queue du furet) en cas de frayeur, de stress, lors des bagarres entre furets. Le déglandage est assez rare chez le furet mais certains le font aussi quand ils sont très heureux (lors d’un câlin) 😈 .

Le furet n’a pas besoin d’être lavé, au contraire le bain stimule la production des glandes sébacées et aggrave l’odeur. Un furet doit être lavé uniquement si besoin, plus vous laverez votre furet, plus l’odeur sera forte !

Les excréments du furet sentent fort, un nettoyage quotidien des litières est nécessaire ainsi qu’un nettoyage complet de sa cage ou de son espace de vie une fois par semaine au minimum. Afin d’atténuer l’odeur des excréments, une litière agglomérante pour chat est préférable à de la paille.

En période de rut, le mâle va dégager en permanence une odeur plus forte et plutôt persistante…

Le furet est mordeur ?

S’il est bien éduqué, le furet ne mord pas, il mordille pour jouer. Comme on apprend à un jeune chien à ne pas mordre, l’éducation du furet est très importante : un NON bien ferme dès que la morsure est trop forte et un système de récompense vaut mieux que toutes les punitions :-).

Le furet peut très bien vivre avec des enfants et jouer avec eux, toujours sous la surveillance d’un adulte, comme pour tout autre animal.

furet qui joue avec un enfant

Le furet peut jouer avec les enfants, toujours sous surveillance

Sylvie des Cartons Ferrets passe en revue tous ces préjugés :

 

La reproduction des furets

La reproduction ne peut se faire que si le mâle est en rut et la femelle en chaleur.

Les mâles sont en rut de décembre à juillet/août et les femelles sont en chaleur de mars à août. La reproduction peut paraître violente et agressive à l’homme : le mâle attrape la femelle par le cou et la traîne jusqu’à ce qu’elle se laisse faire, elle pousse des petits cris perçants pour exprimer son mécontentement. Les saillies durent 3 jours et la gestation 42 jours, les portées de furetons sont en général de 6 à 8 bébés avec une possibilité jusqu’à 17 !

petits bébés furets

Kira quand elle était bébé, sa maman et ses frères et soeurs

Lors du rut, en plus de la forte odeur qu’il dégage, le mâle marque avec son urine tout son environnement, quelques gouttes d’urines par-ci par-là…, son pelage jauni et il peut simuler la reproduction avec tous ses camarades (furets femelles même stérilisées, mâles, chat, objets divers…). Vous trouverez pleins d’infos utiles sur le guide du rutard.

Attention, les furettes angoras ne produisent pas de lait et donc ne peuvent pas allaiter leurs petits, la reproduction de furets angoras se fait donc uniquement dans des élevages et sous surveillance médicale constante.

Attention !!! La stérilisation d’une furette est indispensable pour sa santé si elle ne se reproduit pas, même dès la première année. Si il n’y a pas accouplement, la furette restera en chaleur et risquera de déclencher une anémie aplasique, maladie mortelle !

Deux méthodes sont possibles pour la stérilisation d’un furet (mâle ou femelle) : la stérilisation chirurgicale ou la pose d’un implant Suprélorin (implant qui dure de 2 à 3 ans).

Les furets vivants sous lumière artificielle et chauffage en permanence (en animalerie par exemple) ont une mue tardive et les périodes de reproduction peuvent être décalées.

Un livre sur les furets

Il existe de nombreux ouvrages sur les furets mais je n’en conseille qu’un seul qui ne comprend aucune erreur ou faux conseils sur le furet, il a été écrit par 2 vétérinaires, les Docteurs Quinton et PIAZZA. Ce guide sur le furet est très complet et détaille aussi bien les maladies à connaitre que l’alimentation ou l’environnement quotidien du furet (comment vivre avec un furet, préparer son arrivée…) :

acheter un livre pour tout savoir sur le furet

Vous le trouverez par exemple sur Amazon ou La Fnac à 20€ environ.

Vous trouverez également des informations et conseils sur les furets sur les forum des Associations : le Forum du CFAF ou des Fufus de l’Ouest.

Les différentes illustrations ont été réalisées par Céline Laplume de Svp, à lire pour la protection des furets et le Furetoscope, les autres photos ont été prises au Repaire des Furets.