Alimentation du furet


I Le Furet, un carnivore strict

Le furet est un carnivore strict, c’est-à-dire qu’il ne doit manger que de la viande, son système digestif n’est pas fait pour manger autre chose. Le furet ne digère ni les fibres (fruits, légumes) ni les céréales (blé, maïs, riz, orge…) qui sont pourtant très présents dans la composition des croquettes.

L’alimentation des furets déclenche toujours de lourds débats en France. Très longtemps, les furets ont été les compagnons des chasseurs qui leur donnaient des repas très particuliers : du pain et du lait !!!

En 1989, dans sa thèse, Élevage et utilisation à la chasse au furet, le Dr Josset préconisait de nourrir le furet avec du pain trempé dans du lait (pour en ôter le sel) et accompagné d’œufs frais à raison d’1 par jour. La viande crue faisait également partie du menu mais uniquement 3 fois par semaine de viande crue pas plus, avec le risque de rendre les furets agressifs. Bien que ces recommandations datent de plus de 25 ans, ce menu est toujours en place chez certains chasseurs (de moins en moins heureusement) qui continuent à propager cette rumeur selon laquelle la viande rendrait agressif et mordeur les furets


furet qui mange de la viande

 

Aujourd’hui, deux modes d’alimentation s’affrontent :

Chacun a ses bons cotés et ses inconvénients, vous trouverez tout le détail dans les articles.

 

II Les besoins nutritionnels du Furet

L’organisme du furet est plus proche de celui du putois ou du vison que du chat. Le Furet a des besoins en protéines très importants et uniquement constitués de protéines animales (les protéines végétales sont à bannir car non assimilées par le furet), il n’a pas besoin de sucres (glucides lents ou rapides aussi appelé hydrate de carbone qui est la source d’énergie préférée de l’homme) qui peuvent à terme causer l’insulinome (cancer du pancréas). Le système digestif du furet est particulier, il digère très rapidement, en 1 à 3 heures contre une trentaine d’heures pour l’homme, son système gastro-intestinal étant très court. De cette digestion éclair, le furet n’a pas vraiment le temps d’assimiler tous les nutriments de son repas, c’est pourquoi il lui faut un repas riche en lipides (graisses) et protéines animales, afin de lui fournir toute l’énergie dont il a besoin.

Une alimentation inadaptée peut causer de nombreux dégâts (diarrhées, selles vertes voire granuleuses, fatigue, cancer du pancréas…) qui peuvent l’amener vers une mort prématurée. C’est pourquoi, avant même d’adopter un furet, il est préférable de se renseigner sur les spécificités de cette espèce.

 

III Les aliments interdits pour les furets

 

1°)Notre alimentation est dangereuse pour les furets

Le Furet est un animal très gourmand, il ne sait pas ce qui est bon pour lui ou non, il sera toujours intéressé par toute sorte de friandises, de vos biscuits ou gâteaux apéritifs aux friandises vendues en animalerie.

Bon à savoir : un gâteau apéritif équivaut à une pizza entière pour un furet, alors oui il va en réclamer, monter au plafond s’il le peut, mais même une petite quantité lui donnera à coup sur des diarrhées (ce qui ne l’empêchera pas de venir en réclamer encore et encore…).

Petite illustration de Kira qui adore les chips et n’hésite pas à aller en chiper directement dans le paquet !!!

2°)Les laitages ne sont pas digérés par les furets

Le Furet, comme le chat, digère mal le lactose présent dans tous les produits laitiers donc il ne mangera ni ne léchera ni bol de lait, pot de yaourt, morceaux de fromages, glaces…

Pour couvrir les besoins en calcium de votre furet, donnez lui de la viande avec des os (pillons de poulet, cuisses de canard) ou des compléments alimentaires comme de la poudre d’os pour chien (mélangée à de la viande mixée).

3°)Le Chocolat est toxique pour les furets

Le Furet aime toutes les pâtisseries en général mais il ne doit en manger aucune car elles contiennent toutes du sucre, qui avalé quotidiennement provoqueront des dommages importants au niveau des reins, du foie ou encore du pancréas. Le chocolat est un aliment très toxique pour le furet (comme pour le chat et le chien), l’ingestion de chocolat peut entraîner une mort rapide, donc pensez bien à cacher vos barres chocolatées !

le chocolat aliment interdit pour les furets

 

4°)Les légumes et fruits

Le Furet raffole des fruits et légumes (clémentine, melon, pomme de terre, prunes, pomme, kiwi…), aussi la corbeille à fruits doit se trouver hors de portée, tout comme le sac de pomme de terre…Toute consommation de fruit ou légume aura pour conséquence des troubles intestinaux. 

Une infime quantité peut lui être donnée très occasionnellement (une fois par mois pas plus) comme récompense, après des soins par exemple (nettoyage des oreilles, coupe des griffes).

Les fruits suivants sont toxiques pour les furets : le raisin, les raisins secs (peuvent causer une insuffisance rénale en quelques heures même en petites quantités), l’ail, l’oignon et les échalotes (qui provoquent une anémie entraînant la mort), l’avocat, les noix et les amandes. 

 

IV Le Furet ne boit que de l’eau

Quelque soit son alimentation, le furet doit toujours avoir à sa portée de l’eau fraîche et propre, à renouveler régulièrement donc. Les furets sont en général très intéressés par leur gamelle d’eau et se donnent un malin plaisir à la renverser, encore et encore ! Il faut donc privilégier un biberon comme ceux donnés aux lapins.

L’eau sera la seule boisson du furet, il ne supporte pas le lait et n’a nullement besoin de goûter alcools, thés, cafés ou boissons gazeuses qui ne feront que dérégler encore une fois sa flore intestinale déjà fragile.

En cas de fortes chaleurs, un grand récipient avec un fond d’eau peut les inciter à boire d’avantage (boite de rangement en plastique, bac à litière, piscine pour enfants…), vous trouverez ici des conseils pour que votre furet ne souffre pas trop de la chaleur.

abreuvoir pour furets

Pipou et Noukou profitent de la piscine pour se désaltérer 😉

V Les Friandises pour furet

 

Dans les animaleries et grandes surfaces, les rayons regorgent de friandises pour les animaux, vous trouverez des friandises pour furets au rayon « rongeur »…mais attention bien que ces friandises soient clairement étiquetées « spécial furet » ou avec la photo d’un furet, elles ne conviennent pas vraiment aux furets.

Rappeler vous, les furets ne digèrent ni les fruits, ni les légumes ni les céréales et ces friandises sont faites à base de ? :

  • le premier ingrédient indiqué dans la composition correspond à l’ingrédient le plus important de la recette (en quantité), si c’est « céréales », ces friandises ne conviennent pas aux furets !

Ces biscuits gourmands par exemple : « offrez-lui des friandises adaptées pour préserver sa santé tout en variant les parfums. Optez pour  ce coeur de biscuit : une petite friandise multi saveurs avec un coeur fourré. »

Ingrédients :
Céréales, huiles et graisses, sucre, vanille, minéraux.

Pour des biscuits spécifiques aux furets, ils ne contiennent aucun ingrédient supporté par les furets !!!

  • Les pâtes multivitaminées doivent être données occasionnellement car elles sont très sucrées…
  • Les friandises pour chat ou chien peuvent être adaptées si elles contiennent uniquement de la viande (100% pur viande).

Des friandises toutes simples pour nos furets :

  • Le jaune d’oeuf  et uniquement le jaune, donnez un jaune d’oeuf 1 fois par semaine par furet pour compléter ses besoins en protéines, en particulier pour les furets nourris aux croquettes. Le blanc d’oeuf est trop gras pour les furets.
  • La levure de bière, on la trouve dans tous les grands magasins en comprimés, paillettes ou poudre dans les rayons « assaisonnements » et/ou bio. La levure de bière est généralement un régal pour les furets (mais pas pour tous…), il permet aussi de leur donner un beau poil, donc très utile en période de mue.
  • Une noisette de beurre, exceptionnellement pour rendre votre furet plus coopératif lors de la coupe des griffes 🙂
  • De la viande crue, de volaille de préférence (poulet, dinde, canard).

 

Avec une bonne alimentation, adaptée à ses besoins, un furet peut vivre 10 ans et vous épargner de nombreuses visites chez le vétérinaire (sans compter l’inquiétude…).

le furet un animal fragileIllustration du Furetoscope

 

Laisser un commentaire